Témoignages

MaederRaoul Maeder - « Boulangerie pâtisserie L'Alsacienne » - Paris (75)

www.raoulmaeder.fr

« Mon père est l’un des premiers à avoir utilisé la baguette Rétrodor. C’est un excellent produit : son équilibre entre sa longueur et son poids lui permettent une meilleure conservation. Elle a un goût unique ! Produit « passe-partout » de qualité, elle accompagne aussi bien le foie gras qu’une viande rouge. J'ai valorisé ce produit à travers différents diplômes notamment le « 1er Prix de la Baguette de la Ville de Paris » (en 2000) et le « Fournisseur officiel du Palais de l'Elysée » (en 2002). »


vandermeerschStéphane Van Dermeersch - Boulangerie – Paris (75)

www.boulangerie-patisserie-vandermeersch.com

« Nous avons souhaité développer la Rétrodor lors de notre installation, en 1999. Au début, nous avons été surpris par la forte demande des clients et nous n'arrivions pas à en fournir suffisamment. Aujourd’hui, nous sommes plusieurs boulangers, nous pouvons ainsi répondre à leur souhait d’avoir des baguettes toutes chaudes tout au long de la journée. En effet, les Rétrodor sont vendues dans l’heure qui suit leur sortie du four ! Ce qui plait aux clients : son goût, sa belle couleur, son bel alvéolage mais aussi son prix avantageux, compte tenu de son poids, car elle est plus lourde que les autres. »


roseThierry Rose
Boulangerie de la Porte de Bizy et La Nouvelle Boulangerie - Vernon (27)

www.boulangerierose.fr

« J'ai eu l'occasion de découvrir la Rétrodor chez un confrère et quand je me suis installé, j'ai téléphoné aux Minoteries Viron pour qu'elles m'envoient un de leurs représentants.
Je vends un millier de Rétrodor par jour et ce que les clients apprécient surtout dans cette baguette, c'est son goût et son croustillant. S'ils achètent la Rétrodor, c'est qu'il y a une réelle différence avec les baguettes ordinaires : la méthode de fabrication ! Je n'ai jamais trouvé quelque chose de comparable. »


Michel Galloyer - Le Grenier à PainGalloyer

www.legrenierapain.com

« Le métier de boulanger, pour moi, est une méthodologie et la Rétrodor s'accorde parfaitement à cette méthodologie telle que je la conçois. Si l'on suit bien la recette de fabrication, la baguette est toujours savoureuse. Merci à Monsieur Viron ! Pour moi, le Décret Pain n'aurait jamais dû exister si les boulangers avaient bien fait leur travail… »