Le pain à tous les repas

imageimageimageimage

Tout l'art du cuisinier est de trouver le pain qui va avec chaque plat et de le choisir avec le même soin que l'on choisit un vin. En effet, une bouchée de pain réveille toutes les papilles gustatives et permet de rehausser le goût d'un plat.

Mais, s’il fallait choisir un seul pain adapté à tous les plats, sélectionnez la baguette Rétrodor, 1ère baguette de Tradition Française. Idéale de l’entrée au dessert sous différentes formes, elle fera des repas, des moments inoubliables !

En effet, la baguette Rétrodor se transforme à volonté pour accompagner les préparations culinaires. Elle peut être en tartines (si on place le couteau en oblique, on arrive à faire des tranches de baguettes de 20 cm.de long, comme pour du pain normal), en sandwiches, en mouillettes pour les œufs à la coque, rôties en toasts ou en croûtons pour les soupes. Elle se prête aussi à toutes les garnitures : beurre, fromage, confiture, pâté, charcuteries, mais aussi foie gras, saumon fumé ou caviar qui, grâce à elle, libéreront toutes leurs saveurs.

 

Autre que son rôle d'accompagnement, elle est un ingrédient à part entière et fait l'objet de nombreuses recettes comme le pain perdu, la panade, le pudding…

 

A savoir : La saveur du pain varie en fonction de l'épaisseur des tranches. Ses arômes se conservent et se développent mieux dans des tranches épaisses. C'est pourquoi, nous vous conseillons de couper une baguette en tronçons de 8 cm. de long, pour les déposer dans une corbeille à pain au centre d'une table ; mais d'allonger ces morceaux à 12 cm, lorsqu'ils sont présentés sur des assiettes à pain individuelles, placées à gauche des couverts.

 

« A l'exemple du sel et du poivre, la baguette devrait figurer sur la table pendant toute la durée du repas. »

Philippe Viron