Devenez un boulanger Retrodor

Actualités

Le pain est-il un produit gastronomique ?

Le pain est-il un produit gastronomique ?

A la fois produit alimentaire de base et symbole de la gastronomie française, le pain reste important dans l'alimentation des Français même si sa consommation s'est effritée, notamment auprès des plus jeunes, incitant les professionnels à repenser leurs baguettes.

Plus de neuf Français sur dix (95%) mangent du pain au moins une fois par jour et la majorité d'entre eux (69%) privilégie l'achat en boulangerie. En effet, le boulanger est plébiscité par la majorité des Français pour son savoir-faire (73%) et la qualité du pain produit (72%), même si près d'un tiers des sondés (26%) achètent leur pain en grande et moyenne surface.

Si la consommation de pain en général a nettement baissé en France, passant de 600 grammes par jour et par personne au début du XXème siècle à 130 grammes aujourd'hui, "elle tend à se stabiliser ces cinq dernières années" grâce notamment à la meilleure qualité gustative des pains proposés. Toutefois, les habitudes de consommation varient avec l'âge : 25% des 18-24 ans disent manger du pain à chaque repas contre 60% des plus de 65 ans. Les personnes sans enfants mangent également davantage de pain que les personnes avec enfants, ce qui montre un " vrai problème d'éducation", regrette l'étude.

En termes d'image, le pain est très estimé par l'ensemble des sondés : plus de huit Français sur dix (85%) affirment que c'est un produit gastronomique. Pour la grande majorité des personnes interrogées, le pain s'apprécie seul (92%) et se consomme par gourmandise, par plaisir (93%). C'est aussi un symbole de la gastronomie française pour 78% des répondants, juste après le fromage (87%) et le vin (85%).

L'éducation au goût du pain est essentielle. En effet, pour les Français interrogés, il est un critère déterminant lors de l'achat du pain (69%), loin devant le prix. Dans cette optique, Steven L. Kaplan a mis au point une grille de dégustation, comparable à celle de l'œnologie, qui a suscité "un réel intérêt" chez 56% des sondés.